Activités culturelles·Compréhension écrite·Sin categoría

Club de lecture : Le Petit Prince

3ᵉ réunion du club de lecture en français le mercredi 8 février à 20.30.

On fera un débat à propos des chapitres 9 à 17(inclus).

Le départ et les planètes du Roi, du Vaniteux, du Buveur, du Businessman, de l´Allumeur de Réverbères, du Géographe, et finalement la Terre.

464b4c66ce1d9b10893a433905a53772

Et aussi :  Dégustation d’une tarte aux épinards et à la chèvre et d’une tarte au fromage.

Compréhension de lecture pour les élèves de basique : Le Petit Prince fête ses 70 ans.

Sin categoría

Conseils pour réussir l’oral

Echauffez-vous

Prévenez vos amis et votre famille que vous ne leur parlerez qu’en français et essayez de lire et d’écouter du français la veille du test. Arrivez en avance et engagez la conversation avec les autres candidats en français. Quand votre tour viendra, vous serez prêts.

Entraînez-vous à la maison et enrichissez votre vocabulaire

Avoir un vocabulaire riche et diversifié permet de se sentir en confiance et de prendre la parole avec beaucoup plus d’aisance. Révisez le vocabulaire et les expressions que vous avez appris et employez-les pendant l’épreuve. Regardez des films ou des séries françaises, écoutez la radio et des chansons en français…

Parlez un français naturel

Écoutez des francophones parler (sur YouTube notamment). Interrompez l’enregistrement et essayez d’imiter leurs intonations et la manière dont ils relient les mots entre eux en répétant ce que vous venez d’entendre. Si vous vous entraînez ainsi assez longuement, vous commencerez à parler comme les natifs de la langue.

Touchez tous les points

Lisez bien la fiche et parlez de tous les points. Il est très important d’accorder une partie du dialogue et du monologue à chaque point.

Prolongez vos réponses

Il est déconseillé de donner des réponses trop brèves pendant le test, vous devez vous efforcer de prolonger vos réponses. A cet effet, vous pouvez utiliser trois techniques :

1) expliquer pourquoi

2) donner des exemples

3) faire des concessions (montrer qu’il existe des points de vue différents).

Prenez le temps de réfléchir

Si vous ne savez pas comment répondre à une question, n’hésitez pas à prendre du temps pour réfléchir. C’est une chose tout à fait normale que les francophones font souvent.

L’important est de prévenir l’examinateur en utilisant des phrases telles que:

C’est difficile à dire. Je pense …

Je n’en suis pas tout à fait certain, mais je dirais …

Corrigez vos propres fautes

N’ayez pas peur de corriger vos erreurs en cours d’examen. L’examinateur verra ainsi que vous êtes conscient de l’erreur que vous venez de faire. Certains étudiants hésitent à faire cela car ils ont peur d’attirer l’attention de l’examinateur et de perdre des points. Il n’en est rien, bien au contraire.

Demandez si vous n’avez pas bien compris

Si vous n’avez pas bien compris votre professeur ou votre camarade, demandez-lui de répéter. Parfois, une simple répétition aide à continuer le dialogue. En fait si vous y prêtez attention, vous remarquerez que c’est quelque chose que vous faites souvent lorsque vous parlez dans votre langue maternelle.

Restez calmes et concentrés

Il ne faut surtout pas se laisser déstabiliser par l’examinateur si celui-ci se montre silencieux, pose une question au beau milieu d’une phrase ou porte son attention ailleurs. Restez calmes et parlez doucement.

Ayez confiance et une mentalité positive

Utilisez le vocabulaire et les expressions que vous avez appris et parlez avec sécurité.

Bon courage !

Audio : 5 conseils pour améliorer votre expression orale

original